Sélectionner une page

Congrès GESICA 2020

Marseille

Congrès GESICA 2020

22 au 25 octobre 2020

Congrès GESICA 2020

Hôtel Dieu Intercontinental Marseille

Programme culturel accompagnants

Vendredi 23 octobre 2020 (Matin)

Visite des Calanques – Château d’IF (bâteau privatisé)

Matinée (RDV à 8 h 30 dans le Hall de l’hôtel

Véritables trésors naturels de la Bonne Mère, ces petits paradis ont préservé leur caractère sauvage grâce à l’étroite protection dont ils font l’objet.
L’écologie est au cœur même des enjeux de ces lieux magiques ce qui permet de garder ces écrins naturels dans leur état originel.

Vendredi 23 octobre 2020 (après-midi)

Visite du MUCEM avec conférencier

 

Premier grand musée national consacré aux civilisations de Méditerranée pour le XXIème siècle ouvert en 2013

Avec près de 45.000m2 répartis sur trois sites, le Mucem est situé à l’entrée du port, sur le môle portuaire du J4 et dans le fort Saint-Jean. Les collections du musée sont préservées à la Belle de Mai au Centre de Conservation et de Ressources.

Samedi 24 octobre (matin)

Visite du quartier Le Panier/Musée de la Vieille Charité/Notre Dame de la Garde en petit train

Matin – RDV à 8 h 30
On ne peut pas visiter Marseille sans visiter le Panier. C’est le plus vieux quartier de Marseille, et avec lui commence l’histoire de la ville.
Le Centre de la Vieille Charité regroupe plusieurs structures multi-culturelles à Marseille : musées, associations, école et propose des expositions temporaires et des activités tout au long de l’année.
Notre Dame de la Garde est situé sur la colline la plus haute à proximité du Vieux Port, à 150 mètres d’altitude. Le clocher de Notre Dame de la Garde culmine à 41 mètres de hauteur. La statue dorée de Marie qui domine la basilique mesure 11,20 mètres et pèse près de 9 796 kg !

Samedi 24 octobre (après-midi)

Partie de pétanque

A 17 heures sur Boulodrome du Panier

Le jeu provençal donnera naissance en 1907 à la pétanque, lors de la partie historique à La Ciotat où un champion de jeu provençal, Jules Hugues dit « Lenoir », ne pouvant plus jouer à son jeu préféré à cause de ses rhumatismes, s’est mis un jour, à tracer un rond, envoyer le but à 5-6 m, et, les « pieds tanqués », à jouer ses boules pour se rapprocher du cochonnet.